vetiver et protection de talus routier

Publié le par ACTION-DGDRE

Après trois ans l'expérience de la stabilisation biologique des talus routier donne des resultats très encourageants.

En effet malgré le climat rude au Burkina Faso, et la pression exercées par les animaux en période seche, le vétiver reste bien fixe sur le talus, aucune érosion n'est observée au droit de l'expérience, pas de perte de pieds de vétiver, pas de reproduction non désirée.

 

Une expérience à grande échelle est souhaitable, et la confiance est de mise quant à la fonctionalité du systhème.

Seul handicape, la disponibilité de la matière.

 

Emmanuel YONI

Ing. Génie Civil / Environnementaliste

Publié dans DEVELOPPEMENT DURABLE

Commenter cet article